Signature d’un mémorandum d’entente avec l’Administration Nationale de Sûreté Nucléaire de la Chine

En marge de la Conférence Internationale réglementaire intitulée ‘International Conference on Effective Nuclear and Radiation Regulatory Systems : Working Together to Enhance Cooperation’, organisée par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), en coopération avec la Commission européenne ,à La Haye, aux Pays-Bas, du 4 au 7 novembre 2019, le Directeur Général d’AMSSNuR, Dr Khammar Mrabit, et son homologue chinois, Dr Liu Hua, de la National Nuclear Safety Administration (NNSA), ont signé un mémorandum d’entente visant à renforcer leur coopération dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques (SSNR).

La signature de ce mémorandum vient de formaliser le cadre de coopération des deux autorités et va permettre d’accroître les opportunités de coopération entre le Royaume du Maroc et la Chine dans les domaines d’activités d’AMSSNuR. La Chine a su se hisser parmi les chefs de file mondiaux dans les domaines de la SSNR, et elle confirme, à travers la signature de ce mémorandum d’entente, sa volonté de coopérer, non seulement avec AMSSNuR, mais aussi avec les organisations consoeurs africaines, à travers le Réseau des organismes de réglementation nucléaires africains (Forum of Nuclear Regulatory Bodies – FNRBA) présidé par ASSNuR depuis septembre dernier.

En outre, la concrétisation de ce projet vient renforcer le réseau de collaboration et de partenariat que construit l’AMSSNuR au niveau régional et international, qui a pour but de positionner le Maroc comme leader africain et contributeur international en sureté et sécurité nucléaire et radiologique. Ce réseau a notamment pour objectif de faire bénéficier le Maroc et les autres pays africains membres de l’AIEA, de la vaste expérience de pays tels que la Chine, en termes de compétences techniques requises pour la réalisation des fonctions d’une autorité de réglementation, de modèles de management qui ont prouvé leur efficacité, et de bonnes pratiques au niveau de la culture de SSNR.

Au cours de la réunion entre les responsables d’AMSSNuR et de la NNSA, et dans le cadre de la politique d’AMSSNuR qui aspire à partager son expérience et ses opportunités de coopération avec ses homologues africains, il a été convenu que l’AMSSNuR serait le pont entre la Chine et l’Afrique en SSNR. Ainsi, cette dernière développera un plan d’action avec AMSSNuR, qui fera bénéficier les autres pays africains de son assistance dans ses domaines de compétences.

Laisser un commentaire