Contribution d’AMSSNuR à la 61 ème Conférence Générale de l’AIEA, Vienne, Autriche, du 18 au 22 Septembre 2017 : Résultat de la deuxième journée

Ce deuxième jour, de la participation marocaine aux travaux de la 61ème Conférence Générale de l’AIEA organisée à Vienne en Autriche, a été marqué par le discours prononcé par l’Ambassadeur de sa Majesté le Roi à Vienne au cours duquel il a souligné l’importance des réalisations nationales en matière des applications des techniques nucléaires et leur accompagnement par la mise à niveau du cadre réglementaire de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques conduite par AMSSNuR depuis 2016.

Cette journée a été également marquée par la contribution du Directeur Général d’AMSSNuR à la réunion du Forum of Nuclear Regulatory Body in Africa ‘FNRBA’ consacrée à l’évaluation du bilan de l’exercice 2016, l’approbation de la charte de fonctionnement du Forum et la discussion du plan d’action 2018.

A l’issue de cette réunion, il a été convenu que l’AIEA envoie officiellement la charte de fonctionnement du Forum aux Etats Membres africains pour validation.

En marge de cette réunion, la délégation d’AMSSNuR a établi plusieurs relations et contacts avec les membres des autres délégations et partenaires africains notamment en Côte d’Ivoire, Kenya, Sénégal et Nigéria lesquels ont émis le souhait d’établir des accords d’entente de coopération dans le domaine de la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques.

Ces actions concrétisent la volonté d’AMSSNuR à contribuer davantage dans le développement de la coopération sud-sud, voulue par Sa Majesté le Roi, et ce, à travers l’établissement de conventions avec les autorités consœurs en Afrique portant sur les échanges d’expériences, la formation, l’expertise et le conseil.

Dans ce cadre, il y a lieu de signaler l’identification par AMSSNuR de projets concrets portant sur l’organisation, en relation avec l’AIEA, l’UE et WINS, d’ateliers de formation au profit des professionnels marocains et africains dans les domaines de la sûreté des installations nucléaires, la convention commune et la sécurité nucléaire.

Ces projets ont été identifiés et arrêtés à l’occasion des réunions et entretiens de la délégation d’AMSSNuR avec les représentants des institutions concernées.

En outre, dans le cadre de l’élargissement de son portefeuille de coopération internationale, la délégation d’AMSSNuR a tenu deux réunions très importantes avec les hauts représentants des autorités de sûreté nucléaire de la Fédération de Russie et de la Jordanie et qui ont abouti à la nécessité de mettre en place des accords de coopération.

En ce qui concerne la Fédération de Russie, les contacts avec AMSSNuR ont été initiés depuis plusieurs mois et un accord d’entente est en cours de finalisation et sera soumis à la signature très prochainement.