Archives des Revue de presse - AMSSNuR

DSC_0048-1-1280x851.jpg

27 septembre 2019

Compte tenu de l’importance de la 3ème Conférence Internationale des Régulateurs de la Sécurité Nucléaire, organisée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le Glorifie, AMSSNuR a tenu une conférence de presse, le 23 septembre 2019 à Rabat, en vue de communiquer avec les médias et le public sur cette manifestation qui aura lieu à Marrakech du 1er au 4 octobre.

Organisée par l’Agence Marocaine de Sureté et de Sécurité Nucléaire et Radiologique en coopération avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, cette conférence connaitra la participation de plus de 300 spécialistes et hauts responsables de la sécurité nucléaire représentant 96 pays dont 35 de l’Afrique.

Inscrite dans une approche globale de lutte contre les menaces d’actes malveillants susceptibles de mettre en danger la sécurité des matières nucléaires ou d’autres sources radioactives, cette 3ème conférence permettra aux congressistes de traiter les défis auxquels font face les Etats et les organisations internationales pour protéger l’homme, la société et l’environnement contre tous les risques liés aux utilisations malsaines de ce type de sources.

Organisée pour la première fois en Afrique et dans le monde arabe, après la première édition aux Etats-Unis en 2012 et la seconde en Espagne en 2016, cette conférence a pour objectif de renforcer les échanges et les leçons retenues dans les cinq continents en matière de développement de la réglementation, le contrôle, la détection et l’anticipation sur les menaces, et de positionner le Royaume du Maroc comme leader africain dans le domaine de la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques,

Ainsi, pour mieux expliquer au public les enjeux de la sécurité nucléaire pour notre pays et pour le monde entier, AMSSNuR a donné rendez-vous aux médias nationaux, la presse écrite et électronique, et aux représentants de la société civile dont une soixantaine de journalistes ont répondu à l’invitation et ont pu débattre et discuter le rôle de l’Agence, ses réalisations dans les domaines de la sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques, son plan stratégique 2017/2021 et son ambition au niveau national et international.

A travers le débat engagé avec les participants à la conférence de presse, le Directeur Général d’AMSSNuR a souligné le nombre important d’installations et des activités des sources radioactives ou des matières nucléaires dans notre pays, les mesures et les dispositions mises en place pour renforcer la sûreté et la sécurité en termes de programmes d’autorisation et d’inspection, le cadre réglementaire mis en place par les pouvoirs publics, le développement des ressources et capacités humaines nationales, la coopération internationale, l’information du public, les relations avec les parties concernées en particulier l’université, les organisations professionnelles et les départements ministériels.

Les participants à cette conférence de presse ont apprécié les efforts et l’approche d’accompagnement graduée adoptée par d’AMSSNuR portant notamment sur l’information du public et la communication avec les opérateurs pour les accompagner sur le plan de la conformité aux dispositions de la loi 142-12 et aux normes et orientations internationales de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques.

A l’issue de cette rencontre, une vingtaine d’articles de presse et de reportages vidéo ont été relayés par la presse nationale et internationale.


WhatsApp-Image-2018-12-04-at-09.17.01.jpeg

5 décembre 2018

L’Agence Internationale de l’Energie Atomique organise du 3 au 7 décembre 2018 à Vienne (Autriche) une conférence internationale sur le thème « La sécurité des matières radioactives: perspectives de prévention et de détection ». Les travaux de cette conférence portent sur les méthodes pour sécuriser les matières radioactives sous contrôle réglementaire et pour détecter celles-ci en dehors de tout contrôle réglementaire.

Plus de 700 participants de 100 États membres de l’AIEA prendront part à cette conférence et analyseront les approches de sécurisation des matières radioactives. Les représentants d’AMSSNuR (Khammar MRABIT et Bouchra BOUSTANI) participeront activement aux travaux de cette conférence internationale en délivrant des présentations relatives à la mise en place et à la mise en œuvre du régime de sécurité nucléaire, en participant à des panels de discussion et en présidant certaines sessions.

Cette conférence vise ainsi à fournir aux États membres de l’AIEA une plateforme de partage des expériences, des défis, des leçons apprises et des bonnes pratiques adoptées dans la mise en œuvre des recommandations sur la sécurité nucléaire des matières radioactives et des installations associées (série 14 des publications de l’AIEA sur la sécurité nucléaire), les recommandations de sécurité nucléaire des matières nucléaires et autres matières radioactives hors contrôle réglementaire (série 15 des publications de l’AIEA sur la sécurité nucléaire) ainsi que que le code de conduite sur la sûreté et la sécurité des sources radioactives.


MDM_2507-1280x848.jpg

29 octobre 2018

Présidée par le docteur Saadeddine El Otmani, Chef du Gouvernement, la troisième session du Conseil d’Administration de l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques ‘AMSSNuR’ a été consacrée, entre autres, à la présentation et à la discussion du rapport annuel 2017 de l’Agence ainsi qu’au bilan de ses activités du 1er janvier à fin août 2018, et également à l’approbation de son plan d’action 2019 et le budget associé.

Il est très important de souligner que l’AMSSNuR organisera lors du premier semestre 2019, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu le Glorifie, et pour la première fois en Afrique et dans le monde arabe, la troisième Conférence Internationale des Autorités de Sécurité Nucléaire, et ce, dans le cadre de ses actions visant le renforcement de la coopération internationale et du positionnement de notre pays dans le domaine de la Sûreté et de la Sécurité Nucléaires et Radiologiques.

Monsieur le Président a apprécié les efforts d’AMSSNuR au vu des résultats obtenus en termes de nombre de projets de décrets élaborés et soumis à l’approbation du gouvernement, des inspections réalisées sur tout le territoire national, des conventions de coopération établies avec ses homologues dans plusieurs pays et aussi au niveau de la communication et de l’information du public en ce qui concerne la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques dans notre pays.

Monsieur le Président a souligné la diversité des applications nucléaires dans notre pays et leur apport indéniable en médecine, industrie, agriculture, recherche scientifique et transport tout en notant l’importance du cadre législatif et réglementaire régi par la loi n° 142-12 et ses textes d’application en cours d’élaboration par AMSSNuR avec l’ensemble des départements, des organismes et des associations concernés.

Dr. Khammar Mrabit, Directeur Général d’AMSSNuR, a rappelé la vision, les objectifs du plan stratégique 2017/2021 ainsi que les programmes mis en place, pour assurer un haut niveau de sûreté et de sécurité dans toutes les installations et les activités mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants, et qui visent la protection des travailleurs, des citoyens et de l’environnement contre les risques potentiels associés.

Il a noté qu’AMSSNuR a pu mettre en œuvre une stratégie claire et concertée pour mettre à niveau le cadre réglementaire national aboutissant à l’élaboration et à la soumission au chef du gouvernement de sept textes sur dix-sept, soit un taux de réalisation de 42 % en 14 mois.

Aussi, l’Agence a pu mettre en œuvre, au cours des huit premiers mois de l’année 2018, un programme d’inspection couvrant plus de 440 installations et activités mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants sur le territoire national y compris le réacteur de recherche nucléaire de la Maamora.

Outre le programme d’inspection, AMSSNuR a mis en place un plan pour améliorer le système des autorisations qui a permis d’augmenter le nombre de dossiers de demandes et d’accélérer le traitement des requêtes matérialisé par l’octroi de 4 autorisations par jour.

Ces réalisations, a souligné le Directeur Général d’AMSSNuR, n’ont pu être possibles que grâce au soutien du Conseil d’Administration et départements compétents en accordant plus de ressources à l’Agence. Dans ce cadre, l’effectif des ressources humaines a atteint, à fin septembre 2018, 50 cadres et agents, dont 42 % sont des femmes.

Un programme de formation, de plus de 120 Semaines-Hommes, a été mis en place pour acquérir les compétences et l’expertise nécessaires à l’exercice des fonctions réglementaires telles que prévues par la loi n° 142-12 et conformément aux normes de l’AIEA et aux bonnes pratiques internationales dans le domaine, a-il-souligné.

Ont été exposé également, lors de cette réunion, les efforts et actions entrepris pour le renforcement de la coopération avec les partenaires nationaux, africains et internationaux, notamment les organismes réglementaires similaires, les organisations internationales et autres parties, et ce, en organisant des formations et rencontres d’experts ayant profité au personnel de l’Agence et des départements compétents au niveau national. Dans ce même cadre, l’Agence a bénéficié de dons d’équipements de détection pour ses missions de contrôle et d’inspection.

Au volet managérial, AMSSNuR a initié plusieurs chantiers portant sur l’adoption des bonnes pratiques de gouvernance telles que recommandées par le Ministère de l’Economie et des Finances, et qui ont été concrétisés par la mise en place du Comité d’Audit et du Comité Scientifique ainsi que la réalisation de l’audit des comptes de l’Agence au titre des exercices 2016 et 2017 et d’une étude de tarification de ses prestations de services.

En conclusion, Dr. Mrabit a souligné qu’AMSSNuR poursuivra, au titre de l’exercice 2019, ses efforts pour l’accélération de la mise à niveau du cadre réglementaire et la poursuite des activités d’appui à l’Etat en matière de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques et des garanties nucléaires, ainsi que le renforcement de la coopération régionale et internationale.

AMSSNuR compte également consolider son positionnement en Afrique par le biais de la coopération sud-sud et triangulaire en s’engageant dans les réseaux régionaux et en offrant son expérience dans le domaine de la réglementation de la sûreté et de la sécurité aux autorités africaines intéressées, a-t-il précisé.

Concernant le volet managérial, le plan d’action 2019, a conclu le Directeur Général d’AMSSNuR, sera marqué par la mise en place d’un système de management intégré conformément à la législation marocaine et aux recommandations de l’AIEA en matière de gouvernance des autorités nationales de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques.


41900361_2030761580567385_6120064565548941312_o-1280x851.jpg

19 septembre 2018

En marge de la 62ème Conférence Générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR) a signé, le 18 septembre 2018, un mémorandum d’entente avec l’Autorité Fédérale Russe de Contrôle Environnemental, Industriel et Nucléaire (Rostechnadzor) portant sur le développement de la coopération dans les domaines de la sûreté, la sécurité et les garanties nucléaires.

En procédant à la signature de ce Mémorandum, l’Adjoint au Président de l’autorité russe Dr. Alexey Ferapontov et le Directeur Général d’AMSSNuR Dr. Khammar Mrabit ont exprimé leur volonté de mettre en place un cadre de coopération et d’échange entre les deux organismes couvrant, notamment :

  • Le volet réglementaire de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (autorisations des activités et installations mettant en jeu les sources de rayonnements ionisants, la surveillance et le contrôle des activités) ;
  • La sûreté de la gestion des déchets radioactifs et du combustible nucléaire usé ;
  • Le transport des matières nucléaires et radioactives ;
  • La préparation et les interventions en cas de situation d’urgence nucléaires et radiologiques ;
  • La formation du personnel de l’autorité réglementaire.

A l’occasion de la signature de ce mémorandum, les deux parties ont passé en revue les opportunités de coopération triangulaire entre Rostechnadzor et les autorités consœurs en  Afrique et le rôle important que peut jouer AMSSNuR pour faciliter cette coopération en matière de formation, de partage des connaissances et d’expériences dans les domaines de la réglementation et des inspections de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques et des garanties nucléaires.



24 juillet 2018

Montréal – Une délégation multi-sectorielle marocaine a effectué une visite scientifique et technique au Canada, du 14 au 18 juillet, afin de s’informer sur l’expérience canadienne en matière de détection nucléaire, dans la perspective de compléter et renforcer l’architecture et le plan national en matière de sécurité, de sureté et de détection nucléaires et radiologiques.

Source : http://www.mapexpress.ma/actualite/societe-et-regions/la-cooperation-dans-le-domaine-de-la-detection-nucleaire-au-centre-de-la-visite-dune-delegation-marocaine-au-canada/


Capture-1.jpg

16 avril 2018
Capture 1

دعا خبراء الوكالة المغربية للأمن والسلامة في المجالين النووي والإشعاعي “أمنسور”، خلال لقاء جهوي احتضنته مدينة فاس، مهنيي القطاعين النووي والإشعاعي إلى تطوير قدراتهم المتعلقة /بسلامة وأمن الأنشطة والمرافق التي تستخدم مصادر الإشعاعات المؤينة

وأكد الخبراء التابعون لـ”أمنسور”، خلال الموعد، على ضرورة ضمان حماية المواطنين والبيئة والمجتمع من المخاطر المرتبطة بالأنشطة ذات العلاقة بالمجالين النووي والإشعاعي، مستعرضين مخطط عمل الوكالة برسم سنة 2018 ومخططها الاستراتيجي للفترة 2017/2021، فضلا عن نتائج عمل لجنة تأهيل الإطار التنظيمي، المكون من مختلف الوزارات والقطاعات والجمعيات المهنية المعنية بالأمن والسلامة في المجالين النووي والإشعاعي

وتميّز هذا اللقاء بمناقشة الجوانب التنظيمية والرقابية، المنصوص عليها في القانون المنظم للأنشطة المتعلقة بالمجالين النووي والإشعاعي، وكذا التوجهات والمعايير الدولية المعتمدة في هذا الإطار

إلى ذلك، أجمع المتدخلون، خلال هذه المناسبة، على أن الوكالة المغربية للأمن والسلامة في المجالين النووي والإشعاعي، بالرغم من أنها حديثة العهد، فقد تمكنت من تحقيق نتائج مهمة في مجال الوقاية والحكامة، جعلتها محط ثناء من قبل الوكالة الدولية للطاقة الذرية.

يذكر أن “أمنسور” منحت، منذ تأسيسها سنة 2016، حوالي 800 رخصة تهم الأنشطة المتعلقة بالمجالين النووي والإشعاعي. كما أشرفت الوكالة على إحداث أزيد من 200 منشأة متخصصة في هذا القطاع؛ آخرها كانت، يوم أمس الخميس، بمدينة مراكش

Source : https://www.hespress.com/sciences-nature/387985.html


24.jpg

5 octobre 2017

المغرب يدخل العصر النووي بقوة، ويستكمل منظومته القانونية والمؤسساتية والتزاماته الدولية في هذا المجال. رئيس الحكومة، سعد الدين العثماني، ترأس، أول أمس، أول مجلس إداري للوكالة المغربية للأمن والسلامة في المجالين النووي والإشعاعي، بعد اجتماعها السابق الذي شهد تأسيسها. العثماني حاول كسر “الطابو النووي” بالمغرب، معتبرا أن الموضوع لا ينبغي أن ينظر إليه كما لو كان غريبا على المغاربة، ولا القول “آش دانا حنا للنووي”. وأوضح العثماني أن الأشعة الخطيرة التي تصدر عن مواد نووية، تحضر في جميع الاستعمالات اليومية، “سواء على المستوى الصناعي أو المعدني أو الطبي أو الأمني. وبالتالي، فمعايير السلامة والأمن تقتضي ”.حماية المواطن من مخاطر هذه الإشعاعات


X
X
Aller au contenu principal