Dr. Khammar Mrabit signe à Vienne, en sa qualité de Président du Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique la prolongation de l’arrangement pratique de coopération entre ce forum et l’AIEA

11 novembre 2021
Signatrue_Practical-arrangements_IAEA-AMSSNuR-FNRBA-2021.jpg

En marge de la Conférence Internationale sur les leçons retenues pour renforcer le régime global de sûreté nucléaire, à la suite de l’accident de Fukushima survenu le 11 mars 2011,  qui se tient à Vienne du 8 au 12 novembre 2021 et qui connait la participation de plus de sept cent experts, Dr. Khammar Mrabit a signé, en sa qualité de Président du Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique ‘FNRBA’, la prolongation de l’arrangement pratique de coopération entre ce forum et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique ‘AIEA’ pour une durée de 3 ans.

Signé respectivement par Dr Khammar Mrabit, Président du FNRBA et Mme Lydie Evrard, Directrice Générale Adjointe et Chef du Département de la Sûreté et de la Sécurité nucléaires à l’AIEA en présence de Son Excellence l’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Organisations Internationales à Vienne, M. Azzeddine Farhane, cet arrangement pratique de coopération vise le renforcement de la Sûreté et de la Sécurité nucléaires en Afrique, et ce, à travers les programmes de coopération, la formation, l’assistance technique et l’expertise.

Dans son discours, Mme Evrard a salué l’engagement du Royaume du Maroc au niveau de l’Afrique et à l’international et a apprécié le dynamisme du Dr Mrabit, Président du FNRBA, qui a pu élever ce forum au rang de réseau intergouvernemental, tout en le dotant d’une vision, de programmes et de projets visant à renforcer l’infrastructure réglementaire au niveau de l’Afrique.

A l’issue de cette signature, les deux parties ont convenu de développer davantage leur coopération à travers (1) le partage d’expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la sûreté et de la sécurité radiologiques et nucléaires, (2) l’assistance dans les domaines de l’éducation et de la formation pour stimuler le développement des compétences, des  ressources humaines et le transfert des connaissances, (3) le soutien du réseau de connaissances du FNRBA, (4) la coopération et la coordination des activités avec d’autres réseaux régionaux et associations internationales tels que la Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE) et l’Accord régional de coopération pour l’Afrique sur la recherche, le développement et la formation dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires (AFRA), (5) l’accompagnement des experts africains et (6) la participation à des missions d’expertise.

A cette occasion, Dr Mrabit a souligné l’engagement du Royaume du Maroc dans le renforcement de la coopération au niveau régional et a confirmé le rôle important qu’il joue pour faciliter la coopération triangulaire entre l’AIEA et les autres pays africains en matière de formation, de partage de connaissances et d’expériences dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques, et ce, en harmonie avec la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le Glorifie, en faveur du renforcement de la coopération Sud-Sud dans tous les secteurs socio-économiques.

En proposant un plan d’action pour 2022-2023, Dr Mrabit, a indiqué qu’il importe à l’avenir de consolider les efforts de coopération au niveau du continent africain, ainsi qu’à l’international, et ce, pour assurer la durabilité des mécanismes et des programmes établis, tout en les inscrivant dans un processus d’amélioration continue, fondé sur la promotion de la culture de sûreté et de sécurité, le leadership et le renforcement des capacités en Afrique.

Ces éléments, a-t-il conclu, constituent le garant d’un haut niveau de sûreté et de sécurité au niveau national, régional et international et qui seront débattus lors d’une conférence internationale qu’AMSSNuR compte organiser au Maroc en 2022.

X
X
Aller au contenu principal