Directeur Général

Dr KHAMMAR MRABIT

La pandémie du COVID-19 place le Royaume du Maroc en face d’un grand défi. En tant qu’autorité réglementaire et de contrôle de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, nous ne sommes pas une exception. Depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire dans notre pays, notre organisation a d’ailleurs mis en place un ensemble de mesures pour assurer la continuité de ses fonctions.


AMSSNuR envisage également de renforcer ses actions de communication et d’information du public, notamment à travers la refonte du site web institutionnel d’AMSSNuR qui représente la principale source d’information et la première plateforme d’interaction avec les professionnels des secteurs nucléaire et radiologique au niveau national, ainsi qu’avec le public.

Les autorisations continuent à être délivrées aux utilisateurs en cette période, notamment aux fournisseurs de services essentiels, que sont les importateurs et les utilisateurs d’équipements utilisés dans le diagnostic de la Covid-19 et nous veillons à ce qu’ils soient en mesure de répondre efficacement aux exigences en matière d’autorisation et d’homologation.

Les opérations d’inspection ont été reprises après suspension temporaire. En outre, les inspecteurs de l’Agence ont continué à analyser  les rapports et la documentation des activités d’inspection et d’autorisation, pour s’assurer que les mesures de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques sont toujours maintenues à un niveau adéquat.

En conséquence, AMSSNuR a pu limiter les échanges physiques de documents et de courriers ainsi que les contacts entre les personnes et les déplacements, sauf dans des cas extrêmes.

Nous avons mis en place des services en ligne pour minimiser les déplacements à notre Agence. Tous les formulaires d’autorisations ont été mis à la disposition des demandeurs de service sur le site web, et les échanges de courriers sont effectués à travers un bureau d’ordre digital. En parallèle, nous avons activé l’option du télétravail, en réponse aux instructions gouvernementales, tout en nous assurant que nous offrons des services de qualité égale, en étant toujours présents pour nos partenaires et nos utilisateurs.

Par ailleurs, les activités inscrites aux plans d’actions 2020/2021 seront marquées par l’accélération du rythme de mise à niveau réglementaire suite à l’approbation des textes déjà soumis au Chef du Gouvernement et par l’élaboration de leurs textes d’application dont les différents projets de décrets donneront lieu à la publication d’une soixantaine de textes réglementaires (arrêtés, prescriptions et règlements techniques) ainsi que de guides pratiques.

AMSSNuR compte également poursuivre le renforcement de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques dans notre pays à travers la consolidation du programme pluriannuel d’inspections couvrant tout le territoire national et toutes les activités et installations utilisant des sources de rayonnements ionisants.

AMSSNuR compte aussi consolider la mise en œuvre de toutes les politiques et stratégies nationales élaborées en concertation avec les parties concernées, notamment en ce qui concerne la sûreté nucléaire, la sûreté de la gestion des déchets radioactifs, la préparation et la gestion des situations d’urgence radiologique ou nucléaire, la sécurité nucléaire, la formation théorique et pratique en sûreté et sécurité, la culture de sûreté et sécurité et bien d’autres.

Au niveau régional et international, AMSSNuR compte passer à un niveau supérieur de gouvernance pour assurer le rôle de leader en Afrique en renforçant davantage sa coopération avec l’AIEA, l’UE et les autorités de sûreté et de sécurité avec lesquelles des accords ont été établis.

AMSSNuR, qui est consciente de l’importance de cet outil institutionnel pour le renforcement de son positionnement au niveau national et international, et pour atteindre son objectif stratégique, celui de s’ériger en tant qu’organisme réglementaire crédible, indépendant et transparent, a procédé au lancement d’une nouvelle version de son site web pour accompagner son développement, simplifier l’accès à l’information et concevoir une meilleure communication.

A cette occasion, AMSSNuR a organisé, le 15 octobre 2020 à Rabat, une conférence de presse à laquelle un nombre restreint de journalistes a été convié et qui s’est déroulée dans le respect strict des consignes sanitaires liées à la Covid-19.

Ce nouveau site web vient répondre aux exigences législatives en vigueur, notamment à celles de la loi n°142-12 et en particulier l’article 172, qui stipule qu’AMSSNuR est tenue de prendre les dispositions nécessaires en vue de l’information du public sur les processus réglementaires des aspects relatifs à la sûreté des activités autorisées, ainsi que de la loi n°31-13 relative au droit d’accès à l’information auprès de toutes les administrations et les institutions publiques.

En effet, AMSSNuR a élaboré en 2019 une stratégie de communication interne et externe en cohérence avec le plan stratégique de l’Agence 2017-2021. Cette stratégie repose sur plusieurs piliers, dont principalement la communication digitale qui comprend le site web et les réseaux sociaux d’AMSSNuR. Cette stratégie de communication a dévoilé la nécessité de procéder à la refonte du site web d’AMSSNuR et d’en faire un portail proposant un contenu riche et diversifié avec accès aux services d’AMSSNuR.

Ce nouveau site web, lancé par AMSSNuR, offre un accès simple et rapide à ses visiteurs afin d’assurer une navigation homogène et pratique pour tous les usagers.  Il est entièrement ‘responsive’, s’adaptant notamment aux différentes résolutions d’écrans et offrant aux utilisateurs un système de navigation plus commode grâce à une table de navigation thématique, permettant une recherche intuitive adaptée à tous les usagers.

Se voulant intuitif et dynamique, ce site web est conçu, entre autres, pour diffuser des informations pertinentes répondant aux besoins des partenaires nationaux et internationaux, du grand public et des médias, pour publier les textes réglementaires (lois, décrets, arrêtés) et les guides de bonnes pratiques et pour permettre aux exploitants et aux utilisateurs d’accéder aux services d’AMSSNuR en ligne.

AMSSNuR compte renforcer davantage l’utilisation de son nouveau site web. Pour ce faire, elle a lancé les travaux de traduction du contenu en langue arabe, amazigh et anglaise, ainsi que le développement d’une plateforme d’e-services, notamment pour les demandes d’autorisation.

Bonne lecture
Dr Khammar MRABIT

Education


Mrabit originaire de Taounate où il a fait ses études primaires et secondaires avant de rejoindre Fès où il décroche son baccalauréat Es-sciences, rêvait de la science et plus particulièrement de la physique nucléaire.

Le bac en poche, il s’inscrit à l’Université de Besançon (Est de la France) où il va s’épanouir, deux ans durant, au sein de sa section préférée, la physique, avant de s’inscrire à l’Université de Strasbourg où il décroche en 1982, le diplôme d’Ingénieur en physique nucléaire à l’Ecole nationale d’ingénieurs en physique puis, en 1984, il soutient avec brio une thèse de Doctorat d’ingénieur en énergie nucléaire.

Cette thèse préparée dans le Service Etudes et Projets Thermiques et Nucléaires (SEPTEN) d’EDF (électricité gaz de France) et soutenue à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg.


Experience


Partagé entre deux choix, après la fin de ses études: Rester en France ou regagner le Maroc, Mrabit aura tenté les deux: Il cumule d’abord une expérience enrichissante de deux ans au sein du Service d’Etudes et de Projets Thermiques et Nucléaires à EDF (électricité gaz de France) à Paris et ensuite au Maroc où il rejoint le Service nucléaire du ministère de l’Energie et des Mines et l’Office National de l’Electricité à Casablanca.

Après 14 mois passés au Maroc et à l’initiative du ministère de l’Energie et des mines, il effectue un stage à l’AIEA à Vienne en 1986. Au regard de ses compétences prometteuses, l’agence le recrute et tout commence pour lui au sein de cet organisme international où il va gravir les échelons pour devenir un expert renommé dans la sureté et la sécurité nucléaire. Maniant quatre langues tel un jongleur de ballon passant avec aisance de l’anglais à l’allemand, au français et à l’arabe, il est aujourd’hui cité par la hiérarchie de l’AIEA comme étant l’un des meilleurs experts de l’agence.


Publications



Vienne, Autriche, du 16 au 20 Septembre 2019

Contribution d’AMSSNuR à la 63ème Conférence Générale de l’AIEA sous le slogan ‘Partage de l’expérience marocaine dans les domaines de la sûreté et de la sécurité’.


Animée par la volonté et l’engagement de notre pays à développer sa coopération avec les pays de notre continent, sous la politique de coopération internationale portée et encouragée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le glorifie, AMSSNuR, pour la deuxième année consécutive, contribue activement, au sein de la délégation nationale, aux travaux de la 63ème Conférence Générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique ‘AIEA’, qui se tient à Vienne, Autriche, du 16 au 20 septembre 2019.

Une importante délégation marocaine, présidée par S.E. Monsieur Azzedine Ferhane, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Vienne,Autriche et Représentant Permanent du Royaume auprès des Organisations Internationales, prendra part aux travaux de la 63ème Conférence Générale de l’AIEA et sera composée d’une vingtaine de responsables représentant les départements et organismes publics, dont, notamment, le secrétaire général du ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable, M. Mohamed Ghazali.

A travers sa contribution à cette rencontre internationale de haut niveau, à laquelle participent plus de 3000 personnes représentant 168 Etats Membres ainsi qu’une vingtaine d’organisations internationales et non gouvernementales, AMSSNuR animera, en marge de cette conférence, une exposition pour le partage de l’expérience nationale dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques.

Cette opération de communication internationale vise la promotion du modèle réglementaire marocain de sûreté et de sécurité et des résultats de la stratégie adoptée par AMSSNuR pour mettre à niveau le cadre réglementaire, renforcer le niveau de la sûreté et de la sécurité dans toutes les activités et les installations concernées et développer les capacités nationales et régionales en la matière.

AMSSNuR prévoit également d’assurer la communication sur la troisième conférence internationale des régulateurs en sécurité nucléaire qu’elle organise, sous le haut patronage de sa Majesté le Roi Mohmmed VI, à Marrakech du 1 au 4 octobre 2019 dans le cadre de sa coopération internationale avec l’AIEA et ses partenaires américains, canadiens, espagnols ainsi qu’avec d’autres pays. Plus de 300 spécialistes vont participer à cette conférence.

Ayant l’ambition de devenir une autorité modèle au niveau national et international, AMSSNuR compte contribuer davantage aux différents programmes de coopération du Royaume avec l’AIEA et les autres organisations internationales ainsi qu’avec leurs Etats-Membres, en particulier en Afrique.

Dans ce cadre, le Directeur Général d’AMSSNuR, Dr. Khammar MRABIT, et l’équipe qui l’accompagne, participeront à une quinzaine de réunions avec les représentants des autorités consœurs d’autres Etats membres de l’AIEA.

La première journée a été marquée par la signature d’un accord de coopération liant AMSSNuR à son homologue canadienne. Cet accord prévoit la mise en place d’un programme d’échange d’expertise et de formation au profit du personnel de l’Agence.

Outre ces rencontres bilatérales, le programme d’AMSSNuR inclut aussi la présidence de la réunion annuelle du réseau international ‘Global Nuclear Safety and Security Network’ (GNSSN), et la contribution aux travaux d’autres groupes, en particulier le ‘Forum of Nuclear Regulatory Bodies in Africa’ (FNRBA), le ‘Regulatory Cooperation Framework’ (RCF) et l’`Arab Network of Nuclear Regulators’ (ANNuR).

Ce programme permet à AMSSNuR de mettre en avant et de partager son expérience et les leçons retenues avec les Etats Membres de l’AIEA concernés dans le développement de la réglementation, du contrôle, des ressources humaines, de l’éducation et de la formation, de la gestion des situations d’urgence, de la détection, de l’information du public et de la coopération régionale et internationale.

Les activités de coopération prévues par AMSSNuR, qui s’inscrivent dans le cadre des efforts entrepris par notre pays, en application des hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, prônant une approche proactive et multidimensionnelle pour la sûreté et la sécurité, visent à renforcer le rayonnement du Royaume sur le continent africain, notamment en ce qui concerne l’ancrage de la culture de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques.

Lire Plus

X
Aller au contenu principal