3

Visite d’une délégation de l’AIEA à AMSSNuR pour la promotion de la formation dans les domaines de la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques

Dans le cadre du renforcement de ses relations de coopération avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique ‘AIEA’, AMSSNuR a reçu, du 18 au 22 février 2019, deux experts, de cette instance internationale, chargés de la promotion des activités de formation et d’éducation développées par le Département de Sûreté et Sécurité Nucléaires au profit des Etats-Membres notamment un diplôme de Master en Sûreté et Sécurité Nucléaires et une école régionale dans le domaine de leadership en Sûreté et Sécurité Nucléaires.

Cette visite coïncide avec le lancement de l’étude de stratégie de formation théorique et pratique en sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques initiée par AMSSNuR avec l’assistance d’une Agence spécialisée et qui vise le développement de l’élément humain et des capacités nationales d’éducation et de formation conformément aux dispositions de la loi n° 142-12 et de la réglementation associée en cours d’élaboration.

Consciente de l’importance du développement des capacités humaines à long terme dans notre pays, AMSSNuR s’est engagée vis-à-vis de son Conseil d’Administration à la réalisation d’une stratégie nationale de formation, citée ci-dessus en conformité avec les normes et les orientations de l’AIEA, et afin d’assurer un haut niveau de sûreté et sécurité au niveau des installations et des activités mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants dans les secteurs de la santé, l’industrie, l’agriculture, le transport, l’enseignement supérieur, la recherche et autres.

Compte tenu des activités d’enseignement supérieur et de formation professionnelle développées dans notre pays dans les domaines suscités, à l’occasion de cette mission des experts de l’AIEA, AMSSNuR a préparé un programme de visites et de rencontres avec les Présidents des Universités de Rabat, Kénitra, Casablanca, Marrakech et Fès ainsi qu’une visite au Centre d’Etudes Nucléaires de la Mâamora.

Ces rencontres ont permis à AMSSNuR de communiquer sur ses programmes d’activités visant notamment la mise à niveau du cadre réglementaire, le renforcement de la sûreté et sécurité, la consolidation de la coopération nationale et internationale, la gouvernance et le développement des capacités nationales d’enseignement supérieur et de formation dans les domaines liés à ses fonctions réglementaires en particulier les objectifs et les résultats attendus de l’étude de stratégie nationale de formation.

Ces rencontres ont permis aussi aux représentants d’AMSSNuR et aux experts de l’AIEA d’apprécier les programmes d’enseignement supérieur et de formation dans les domaines liés aux sciences, technologies et ingénieries nucléaires ainsi que les infrastructures et les ressources humaines engagées à cet effet.

De leur côté, les représentants de l’AIEA ont pu présenter aux universitaires marocains l’importance du master en sûreté et sécurité nucléaire proposé aux Etats-Membres et dont plusieurs pays l’ont déjà adopté notamment la Malaisie, la Thaïlande, la Bulgarie et le Mexique et dont les objectifs visent entre autres à développer les connaissances et les compétences sur les instruments juridiques et réglementaires et leur mise en œuvre en relation avec la sûreté nucléaire et la sécurité nucléaire et à fournir des connaissances approfondies pour l’examen des technologies existantes et en évolution.

Ce master, dont les modules et les cours sont déjà préparés par l’AIEA, peut être adapté au contexte national et ouvert aux étudiants et professionnels marocains et également aux représentants des Etats-Membres en Afrique et ailleurs, ont précisé les experts de l’AIEA.

Concernant l’école régionale de formation dans le domaine du leadership en Sûreté et Sécurité Nucléaires, les deux experts ont précisé qu’elle s’inscrit dans le cadre du programme de formation élaboré par l’AIEA pour développer la culture de sûreté et sécurité dans les Etats Membres et également l’approche systémique basée sur l’auto-évaluation et l’évaluation par des paires.

Cette école, ont-ils noté, s’adresse aux jeunes professionnels en début de carrière et leur permet de découvrir les enjeux du leadership sur le plan pratique dans des environnements de travail utilisant des sources de rayonnements ionisants avec leurs complexités inhérentes et leurs considérations souvent contradictoires et de les préparer à devenir des managers de haut niveau.

A l’issue de ces visites et rencontres avec des présidents, vice-présidents, des doyens des facultés des sciences, de médecine, de médecine dentaire et des écoles d’ingénieurs, l’équipe d’AMSSNuR et les experts de l’AIEA ont apprécié l’engagement des universités marocaines et également les infrastructures d’enseignement supérieur, de formation continue et de la recherche ainsi que les effectifs des étudiants (plus de 500 000 pour les cinq universités visitées) et les ressources humaines dédiées à l’encadrement.

Cette tournée a permis à AMSSNuR d’identifier les masters déjà existants œuvrant dans les domaines des applications des sciences et des techniques nucléaires et qui constituent des partenaires potentiels pour la mise en œuvre de la stratégie de formation théorique et pratique en sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques.

Les représentants des Universités ont tous montré l’intérêt du master et de l’école présentés par les experts de l’AIEA et ont exprimé leur volonté de les intégrer dans leurs programmes de formation.

En conclusion de cette mission, les experts de l’AIEA et l’équipe d’AMSSNuR ont suggéré les actions suivantes :

  1. Préparer le contenu du master, sur la base des documents de l’AIEA, et en tenant compte des besoins nationaux et en impliquant tous les universitaires concernés ;
  2. Retenir un seul lieu pour abriter le master en fédérant l’ensemble des parties concernées ;
  3. Organiser un atelier dans les deux semaines à venir, en coopération avec l’Agence chargée de la réalisation de l’étude de la stratégie de formation, pour expliquer aux universitaire ses objectifs et recueillir les informations nécessaires ;
  4. Organiser la première école en leadership (11-22 Novembre 2019) ;
  5. Préparer un programme de formation dans le domaine de la réglementation de sûreté et sécurité nucléaires et radiologiques destinés aux lauréats inscrits dans les masters portant sur les applications nucléaires. Ce programme sera composé d’ateliers de trois jours de communication et d’information à animer par les représentants d’AMSSNuR.

Laisser un commentaire