Troisième Conférence Internationale des Régulateurs sur la Sécurité Nucléaire

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le Glorifie, le Royaume du Maroc abrite la « 3ème Conférence Internationale des Régulateurs sur la Sécurité Nucléaire »  du 1er au 4 octobre, à Marrakech. 

Cette conférence, organisée par l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR), en coopération avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), traitera des défis auxquels font face les Etats et organisations internationales, pour endiguer les menaces d’actes malveillants susceptibles de mettre en danger la sécurité des matières nucléaires ou d’autres sources radioactives qui pourraient avoir des effets néfastes sur la société et l’environnement.

Organisée pour la première fois en Afrique et dans le monde arabe, après une première édition aux Etats-Unis en 2012 et une seconde en Espagne en 2016, cette manifestation réunira plus de 350 participants, représentant une centaine de pays dont 35 pays africains.

A Marrakech, l’agenda de la 3ème édition prévoit, dans la perspective de donner un nouvel élan à la coopération entre les pays participants, de traiter, à travers des sessions d’exposés et de débats,  des expériences et leçons apprises de différents organismes réglementaires et de contrôle en matière de gestion des risques et des menaces nucléaires et radiologiques, des dispositifs organisationnels et de formation à mettre en place, de la sécurité des sources radioactives, de l’évaluation de la menace nucléaire et radiologique, de la promotion du réseautage national et international, des actions de communication à mettre en place pour le public et des actions de coopération internationale.

Sur le plan national, cette manifestation internationale coïncide avec l’important chantier engagé par notre pays pour la mise à niveau de son  cadre législatif et réglementaire de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, marqué, notamment par la promulgation, en 2014, de la loi n° 142-12 relative à la sûreté et à la sécurité  nucléaires et radiologiques, ainsi qu’à la création d’AMSSNuR en tant qu’organisme réglementaire chargé d’assurer le contrôle des activités mettant en jeu des matières nucléaires ou autres sources radioactives.

AMSSNuR appuie, particulièrement en matière de sécurité nucléaire et radiologique, les Administrations et Départements nationaux chargés des questions sécuritaires, par la mise en place d’une réglementation spécifique et de systèmes de gestion des situations d’urgence ou de sécurité nucléaire et radiologique, et ce, conformément aux conventions internationales auxquelles notre pays a souscrit.

Pour mener à bien la préparation de cette conférence, un comité national, comprenant les départements ministériels concernés et les organismes publics impliqués dans la mission sécuritaire a été mis en place.

En outre, il faut signaler la contribution précieuse de partenaires internationaux, tels que l’AIEA, l’Union Européenne et les organismes réglementaires américain, canadien, égyptien, espagnol et sénégalais.

AMSSNuR, en se félicitant de la forte participation des organismes réglementaires africains, tient à souligner que la Conférence de Marrakech contribuera au renforcement de la coopération sud-sud prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu Le glorifie.

Il est à noter qu’AMSSNuR est reconnu à l’échelle régionale et internationale, ce qui est confirmé, d’une part, par son élection en septembre de cette année,  en tant que président du Forum des Autorités Réglementaires Nucléaires en Afrique,  et, d’autre part, par son élection en mai 2019 en tant que président du Réseau International d’Education et de Formation pour la Préparation et l’Intervention en Situation d’Urgence Nucléaire ou Radiologique.

Laisser un commentaire