Projet de support de l’Union Européenne à AMSSNuR pour développer ses capacités organisationnelles et humaines et renforcer le cadre réglementaire national de sûreté nucléaire – 3ème Réunion du Comité Mixte AMSSNuR/RISKAUDIT/Union Européenne

Dans le cadre de l’évaluation de l’état d’avancement de la réalisation du projet de support de l’Union Européenne à AMSSNuR initié en 2018 pour développer ses capacités organisationnelles et humaines et renforcer le cadre réglementaire national de sûreté nucléaire, le Comité mixte regroupant des représentants de l’Agence, de l’UE et du consortium RISKAUDIT a tenu  sa troisième réunion semestrielle les 29 et 30 janvier 2020 à Rabat.

Sous la présidence du Directeur Général d’AMSSNuR, le Comité mixte, chargé du suivi de l’exécution du projet de coopération, a passé en revue les réalisations des onze chantiers qui font désormais partie des programmes d’activités de l’Agence et de son plan stratégique 2017/2021.

D’un montant de 2 millions d’Euros, ce projet de coopération financé par l’UE sur une période de cinq ans nécessite de la part des trois partenaires un suivi strict en termes d’engagement, de réalisations et d’évaluation d’impact sur le développement des capacités d’AMSSNuR.

Ce projet de coopération et d’assistance de l’UE, a déclaré le Directeur Général, à la jeune institution AMSSNuR, dont les capacités deviennent de plus en plus importantes et visibles au niveau national et régional, revêt une grande importance au niveau de la formation du personnel, du conseil et de la revue des textes réglementaires, des documents de stratégies pour le développement des ressources humaines, la communication, le système de mangement intégré, la politique de sûreté nucléaire, le plan national d’urgence radiologique, et bien d’autres domaines.

Il a ajouté que, malgré sa jeunesse, AMSSNuR ne manque ni d’une vision, ni d’ambition. Celles-ci sont, traduites dans son plan stratégique pour 2017/2021 auquel le projet de coopération et d’assistance de l’UE a été intégré, en ouvrant, à partir de 2018, plusieurs chantiers structurants avec RISKAUDIT et ses différentes composantes espagnole, française, belge et allemande.

Cette troisième réunion coïncide avec la moitié du chemin parcouru par AMSSNuR dont les principales réalisations, les forces, les faiblesses et les opportunités d’amélioration continue pour les prochains exercices ont été passées en revue et discutées avec les experts européens.

Au cours de cette réunion, les représentants des trois institutions ont pu discuter des orientations à donner au projet de coopération au cours des deux prochaines années à la lumière des nouveaux défis qui s’ouvrent à AMSSNuR, en particulier l’achèvement de la mise à niveau du cadre réglementaire, l’adoption d’un système de mangement intégré et des procédures associées, la bonne gouvernance et la réalisation à partir de 2021 des missions d’évaluation externes de l’AIEA connues sous les noms de ‘IRRS’ et ‘EPREV’.

Dans ce cadre, le Directeur Général a insisté sur l’importance du chantier portant sur la bonne gouvernance d’AMSSNuR, en l’occurrence le Système de Management Intégré (SMI) et sa forte corrélation avec tous les autres chantiers et pour lequel un Comité de Pilotage et un plan d’action spécifique ont été mis en place en 2019.

A l’issue de cette réunion, les experts européens et marocains ont réitéré leur satisfaction quant à la bonne marche du projet et ont apprécié l’esprit d’échange et de coopération qui lie les trois parties, donnant ainsi lieu à des ajustements nécessaires répondant aux différents progrès réalisés par AMSSNuR au cours des deux dernières années.

Compte tenu de l’importance du chantier portant sur le SMI et sa place centrale par rapport aux autres chantiers concernant le cadre réglementaire, les ressources humaines, les procédures, le plan d’urgence radiologique, la gestion des déchets radioactifs, la communication et autres, le Directeur Général d’AMSSNuR a insisté sur la mise en place d’une feuille de route et d’un plan d’action appropriés en vue de parvenir à une architecture adaptée à la situation de l’Agence et conforme à ses orientations stratégiques, à son ambition et à sa mission.

La définition du système de management intégré, avec ses différents processus et procédures associés, devrait conduire, a conclu le Directeur Général d’AMSSNuR, à la mise en place progressive de ce système à partir de 2020, sur la base de nos priorités et nous permettre d’évaluer ses résultats à l’occasion de la mission IRRS prévue en 2021.

Laisser un commentaire