Participation du Directeur Général d’AMSSNuR à la 10ème réunion des autorités compétentes dans le domaine de la Préparation et de la Conduite des Interventions en cas de situation d’urgence nucléaire ou radiologique

En sa qualité de Président du Bureau du Réseau International pour l’Education et la Formation dans le domaine de la Préparation et de la Conduite des Interventions en cas de situation d’urgence nucléaire ou radiologique (RiEF-PCI), le Directeur Général de l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR), Dr Khammar Mrabit, a participé à la 10ème réunion des représentants des autorités compétentes (VirtualCAM2020), une réunion de haut niveau rassemblant des  leaders et des experts dans la préparation et la réponse aux situations d’urgence nucléaire ou radiologique. Il a par la suite donné une présentation sur les arrangements pour les échanges d’informations en situation d’urgence nucléaire ou radiologique.

Cet événement a été organisé par le centre d’incidents et d’urgences (IEC) de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) et a été tenu virtuellement pour la première fois le lundi 15 juin 2020, en raison des circonstances sanitaires actuelles marquées par la propagation du Coronavirus.

Le Directeur Général de l’AIEA a souligné dans son discours d’ouverture de cette rencontre qui réunit 94 pays et 11 organisations internationales « que l’on a appris beaucoup de choses de l’accident de Fukushima et que nous apprenons aussi de la pandémie de Covid-19 ». Cette réunion a également constitué une occasion pour les principaux responsables des intervention en cas d’urgence nucléaire ou radiologique d’échanger et de partager des informations sur les dispositions et les défis nationaux de chaque Etat membre de l’AIEA en matière de préparation et d’intervention en cas de situation d’urgence.

Par la suite, les experts ont discuté des modalités de la mise en œuvre de la Convention sur la notification rapide, de la Convention d’assistance et des exigences de sécurité connexes, ainsi que des dernières publications et outils dans le domaine de la préparation et de l’intervention en cas de situation d’urgence et des dispositions et des défis liés au processus d’évaluation et de pronostic de l’AIEA.

Enfin, ils ont échangé sur la coopération internationale dans le cadre de la préparation et de l’intervention en cas de situation d’urgence et ont tiré des leçons et bonnes pratiques des situations d’urgence et des exercices passés tels que l’exercice ConvEx-3 intitulé « Bab Al Maghrib », organisé en 2013 par le Royaume du Maroc qui a simulé l’explosion d’une bombe sale, accompagnée de menaces d’autres attaques et de conséquences radiologiques de grande ampleur. Dans ce cadre, l’Autorité de Réglementation Nucléaire des Émirats Arabes Unis (FANR-UAE) a annoncé qu’elle organisera un exercice ConvEx-3 qui s’étalera sur plusieurs jours en 2021 et portera sur la sécurité de la centrale nucléaire des Émirats Arabes Unis.

Laisser un commentaire