Exercice ConvEx-2d

Le Maroc, avec 43 autres pays, a participé les 23 et 24 octobre 2019 à un exercice d’intervention d’urgence organisé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), dénommé ConvEx-2d, et simulant un accident de sécurité nucléaire transnational au niveau d’une centrale nucléaire en Suède.

L’objectif principal de cet exercice a été de tester les arrangements entre l’AIEA, les Etats membres participants et les organisations gouvernementales internationales en cas de situation d’urgence nucléaire transnationale.

Le Maroc a été représenté dans cet exercice par le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger en tant qu’autorité compétente à l’Etranger (NCA-A), l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (l’AMSSNuR) en tant qu’autorité compétente sur le territoire national (NCA-D), et le Centre National de l’Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN) en tant que Point d’Alerte National (NWP), au sens de la Convention sur la notification rapide d’un accident nucléaire et la Convention sur l’assistance en cas d’accident nucléaire ou de situation d’urgence radiologique.

En réponse au scénario de l’exercice, le Maroc a examiné les informations publiées sur le Système unifié d’échange d’informations en cas d’incident ou d’urgence (USIE) et sur le Système International d’Information sur le Contrôle Radiologique (IRMIS), en a accusé réception et a adressé des demandes d’informations au centre des incidents et des urgences de l’AIEA pendant l’exercice. Il a également répondu à la demande d’assistance de la Suède par une offre d’assistance afin d’assurer la surveillance radiologique et le contrôle de la contamination dans la zone sinistrée.

La participation à ce genre d’exercices internationaux d’intervention d’urgence permet d’augmenter la vigilance des autorités nationales vis-à-vis des notifications à l’échelle internationale et de répondre à temps et de manière adéquate aux informations communiquées.

 

 

 

Laisser un commentaire