DSC_0064

Cinquième réunion de la Direction Générale d’AMSSNuR avec le Comité Scientifique désigné par le Conseil d’Administration de l’Agence

Créé par décision du Conseil d’Administration d’AMSSNuR, lors de sa deuxième session en octobre 2017, le Comité Scientifique a pour mission de donner son avis scientifique sur les programmes de l’Agence, de lui présenter des propositions pour le développement de ses activités, de l’accompagner pour qu’elle acquière les connaissances nécessaires au renforcement du dispositif réglementaire national et de contribuer, à ses côtés, à l’évaluation de ses réalisations en rapport avec les orientations nationales et les préoccupations internationales en matière de recherche, de formation et d’enseignement dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques.

C’est dans ce cadre que le Directeur Général d’AMSSNuR, accompagné des deux chefs de départements de sûreté nucléaire et de la sûreté radiologique & surveillance de l’environnement, ont tenu, le 5 septembre 2019, une réunion avec les membres du Comité Scientifique pour discuter les résultats de l’auto-évaluation à mi-chemin du plan stratégique 2017/2021 de l’Agence.

S’inscrivant dans une démarche d’amélioration continue de son système de planification stratégique et gardant en vue ses objectifs pour 2021, AMSSNuR s’est engagée, de manière délibérée, dans l’auto-évaluation de ses performances et le diagnostic interne, dont les principaux résultats ont été présentés et discutés avec le Comité Scientifique.

Dans sa démarche, AMSSNuR s’est appuyée sur les guides de l’AIEA ‘Self-Assessment of the Regulatory Infrastructure for Safety’ recommandé comme processus d’auto-évaluation des autorités de sûreté et de sécurité nucléaires. C’est un chantier complexe qui nécessite du temps, des efforts et des ressources.

A travers ce processus, AMSSNuR a pu apprécier les progrès réalisés en termes d’engagement avec sa tutelle, de développement de ses programmes (métiers, appui à l’Etat, accompagnement et support) ainsi que le renforcement de sa notoriété au niveau national, régional et international.

A l’occasion de cette réunion, les deux parties ont pu apprécier les résultats du diagnostic des forces et des faiblesses internes de l’Agence ainsi que les opportunités et les menaces existant dans son environnement, lesquelles devraient être considérées dans les plans d’action futurs d’AMSSNuR ainsi dans la préparation du nouveau plan stratégique 2022/2026.

Les membres du Comité Scientifique, qui sont engagés vis-à-vis d’AMSSNuR et de son Conseil d’Administration dans une réflexion sur l’efficacité des fonctions réglementaires de l’Agence, de sa stratégie et de ses programmes d’activités, ont exprimé l’intérêt de considérer la pertinence de la démarche scientifique utilisée au niveau de cette auto-évaluation et d’enrichir les résultats obtenus par leurs remarques et suggestions.

Dans ce même cadre, le Directeur Général d’AMSSNuR a rappelé que les résultats de l’auto‑évaluation seront importants pour la réalisation des évaluations externes de l’AIEA que notre pays pourrait demander à cette instance internationale pour s’assurer des performances et de l’efficacité de son infrastructure réglementaire : Emergency Preparedness Review (EPREV), Integrated Regulatory Review Service (IRRS), International Physical Protection Advisory Service (IPPAS) et International State System of Accounting and Control Advisory Service (ISSAS).

En effet, AMSSNuR, dans le cadre de ses orientations stratégiques, envisage de s’appuyer sur les résultats des évaluations externes de l’AIEA pour développer et renforcer davantage les capacités nationales de sûreté et de sécurité nucléaires à long terme, a conclu le Directeur Général d’AMSSNuR.

Laisser un commentaire