DSC_0031

Signature du Mémorandum d’entente entre l’Administration Nationale de Sécurité Nucléaire des Etats Unis (DoE/NNSA) et l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques

Dans le cadre de son programme d’accompagnement, portant entre autres sur la veille et la coopération, l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR) a signé à Rabat, le jeudi 10 mai 2018, en marge de l’atelier national sur « la stratégie de développement d’une architecture de détection nucléaire ou radiologique », un mémorandum d’entente avec l’Administration Nationale de Sécurité Nucléaire relevant du Département de l’Energie Américain (DoE/NNSA).

La cérémonie de signature du Mémorandum d’entente a eu lieu en présence de Mme Stephanie Miley Chargé d’affaires à l’Ambassade et consulat des Etats-Unis au Maroc et de M. David Huizenga Administrateur adjoint principal de la section non-prolifération du DoE/NNSA, du côté américain, ainsi que de Mme Bouchra Boudchiche Chargée des affaires américaines au sein du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et du Dr  Khammar Mrabit, Directeur Général d’AMSSNuR, du côté marocain.

DSC_0039

L’objectif de ce mémorandum est de faciliter la coopération entre AMSSNuR et DoE/NNSA, dans les domaines suivants :

  • Les initiatives de sécurité nucléaire et radiologique ;
  • La criminalistique nucléaire ;
  • La détection nucléaire ;
  • Les garanties nucléaires.

Ainsi, la coopération entre AMSSNuR et DoE/NNSA peut prendre les formes suivantes :

  • Echange d’experts scientifiques, ingénieurs, spécialistes et chercheurs pour participer aux activités menées par les organismes cités ci-dessus ou leurs contractants ;
  • Fourniture d’équipement et soutien au développement durable dans les domaines de sécurité nucléaire et radiologique ;
  • Utilisation par un organisme d’installations ou d’équipements, qui sont détenus ou exploités par l’autre organisme, ou dans lequel les activités de recherche et de développement sont parrainées par l’autre organisme ;
  • Echange d’informations techniques, scientifiques et non-classifiées ;
  • Exercices sur table et sur le terrain ;
  • Participation aux formations, séminaires, rencontres, ateliers, consultations techniques et échanges des meilleures pratiques dans les domaines cités ci-dessus ;
  • Visite des groupes de spécialistes et du personnel d’un organisme aux installations de l’autre organisme ;
  • Etudes conjointes et stages dans les domaines de coopération objets de ce mémorandum ;
  • Coordination avec d’autres parties prenantes impliquées dans les domaines de coopération objets de ce mémorandum.