WhatsApp Image 2018-10-03 at 16.04.44

Participation d’AMSSNuR au Symposium International sur la communication avec le public en cas d’urgence nucléaire et radiologique

L’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR) participe du 1er au 5 octobre 2018 au Symposium International sur la Communication des Urgences Nucléaires et Radiologiques au Public (CNREP) organisé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) en coopération avec l’ Organisation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires,  la Commission Européenne, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge, l’Organisation Internationale du Travail, l’Organisation Internationale de Police INTERPOL, l’Agence de l’Energie Nucléaire, le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires et l’Organisation Météorologique mondiale.

Le premier de son genre, cet événement de grande envergure a pour objet de réunir la communauté internationale des experts et spécialistes de la communication en situation de crise nucléaire ou radiologique en vue de constituer les réseaux d’échange d’informations entre les parties prenantes concernées, de discuter des dernières tendances en matière de communication avec le public en cas d’urgence nucléaire ou radiologique et de favoriser le partage des expériences et des bonnes pratiques permettant de renforcer les compétences des Etats membres de l’AIEA  en termes de préparation et d’intervention.

A ce titre, AMSSNuR contribuera aux travaux de ce symposium, à travers une intervention de Dr Khammar MRABIT sur la pratique de la communication en situation de crise d’un point de vue national, ainsi que d’une présentation interactive sur les défis et les bonnes pratiques de la communication en situation d’urgence pour une autorité réglementaire nouvellement créée.

Dotées d’un programme riche et diversifié, les sessions du symposium couvrent différentes thématiques se rapportant à la communication en cas de crise nucléaire ou radiologique, dont : la préparation et l’intervention en cas de situation d’urgence, le ciblage et l’implication des parties prenantes, les outils et canaux de communication, la psychologie de communication, l’usage des réseaux sociaux et la coordination de l’information, et ce, durant les phases de préparation et d’intervention en cas de situation d’urgence nucléaire ou radiologique.

Par ailleurs, des visites au Centre des Incidents et des Urgences de l’AIEA et des simulations de conférence de presse en cas de situation d’urgence auront lieu tout au long de la semaine.  S’ajoute à cela une compétition dédiée aux jeunes communicants, intitulée « Young Innovative Communicators Competition » visant à encourager les jeunes à prendre part au débat autour de la communication en cas d’urgence nucléaire et radiologique.

Enfin, ce symposium permettra à AMSSNuR de se renseigner sur les nouvelles pratiques, outils et méthodes de communication, de tirer des leçons des cas présentés et de renforcer ses capacités en termes de dissémination des messages au public, d’utilisation des canaux d’information appropriés, de développement et maintien de la confiance du public et de faire face aux rumeurs et à la désinformation en cas de situation d’urgence nucléaire ou radiologique.

Conscient des enjeux liés à la sûreté et à la sécurité nucléaires et radiologiques, AMSSNuR a lancé, en étroite collaboration avec les Départements Gouvernementaux, plusieurs initiatives visant à renforcer la protection de l’homme et de son environnement , notamment la mise à niveau du cadre réglementaire : Sept projets de textes réglementaires d’application de la loi n° 142-12 ont été élaborés par les groupes thématiques du Comité de mise à niveau du cadre national réglementaire (CCR), y compris celui se rapportant à la préparation et à la conduite des interventions en cas de situation d’urgence nucléaire ou radiologique.

En outre, les orientations d’AMSSNuR, adoptées lors du 1er Conseil d’administration, incitent AMSSNuR à assister l’Etat dans l’élaboration du plan national d’intervention d’urgence.

Le plan précisera en particulier les rôles et responsabilités des intervenants, l’organisation et la coordination pour la gestion des situations d’urgence, le système de communication et d’information, etc., conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur.