WhatsApp Image 2018-07-16 at 13.03.51 (1)

Le Royaume du Maroc renforce son infrastructure de sécurité nucléaire

La détection des événements de sécurité nucléaire est une composante essentielle lors de la mise en place d’un système national de sécurité nucléaire. A cet effet, la mise en place de mesures de détection de matières nucléaires et autres matières radioactives aux frontières et dans certains points névralgiques du Royaume du Maroc s’avère une démarche nécessaire.

Dans cette perspective, et dans le cadre de son projet stratégique d’assistance à l’Etat dans la mise en place d’un système de sécurité nucléaire, l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR) a initié la mise en place et la mise en œuvre d’une architecture de détection nucléaire. Pour ce faire, et suite à l’organisation par AMSSNuR d’un atelier national sur le développement d’une stratégie de détection nucléaire organisé en collaboration avec les Affaires Mondiales du Canada et l’Administration Nationale de Sécurité Nucléaire (NNSA) relevant du Département Américain de l’Energie, du 7 au 11 mai 2018 à Rabat, une délégation marocaine, composée de 13 représentants des organismes sécuritaires marocains, de l’Agence Nationale des Ports et de l’Autorité du Port de Tanger Med, a effectué une visite technique aux Etats Unis d’Amérique du 11 au 13 juillet 2018, et ce, dans l’objectif d’étudier des cas pratiques de déploiement de l’architecture de détection nucléaire dans ce pays.

WhatsApp Image 2018-07-16 at 13.06.58

Ainsi, les membres de la délégation ont pu se familiariser avec les rôles et les responsabilités des différents organismes américains chargés de la mise en œuvre de l’architecture de détection, à savoir : l’organisme chargé des douanes et de la protection des frontières et l’organisme chargé de la lutte contre les armes de destruction massive relevant du Département de Sécurité Intérieure, le Bureau Fédéral d’Investigation (FBI) et le Département américain de l’Energie (DOE). Ils ont également été informés des différentes opportunités de coopération offertes par le DOE pour la mise en place d’une architecture de détection nucléaire au Royaume du Maroc, notamment le Bureau de Sécurité Mondiale des Matières, le Bureau de Contrôle des Exportations et le Bureau de la politique et de la coopération en matière d’incidents nucléaires.

La seconde partie de cette mission de la délégation marocaine a consisté en des visites de terrain dans les laboratoires de l’organisme chargé des Douanes et de la Protection des Frontières à Houston dans l’Etat du Texas, l’aéroport intercontinental de George Bush et le port de Galveston également situé dans l’Etat du Texas. Ces visites ont permis aux membres de la délégation marocaine de voir de près le déploiement des moyens de détection des matières nucléaires et autres matières radioactives, ainsi que discuter avec les équipes opérationnelles des procédures mises en place pour leur mise en œuvre effective.