rollup (003)

L’approche fondée sur les risques liés aux menaces pour la protection des matériaux et des installations

Dans le cadre de la coopération avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sûreté Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR) a abrité à Rabat, du 24 au 26 janvier 2018, un cours national sur «l’approche fondée sur les risques liés aux menaces pour la protection des matériaux et des installations» et ayant pour thématique l’évaluation de la menace ou la définition de la menace de référence.

En effet, l’utilisation des matières nucléaires et d’autres matières radioactives est soumise à des normes et orientations très strictes en termes de sûreté et de sécurité. Cependant on ne peut pas exclure le risque de vol, de sabotage, d’accès non autorisé, de transfert illégal ou d’autres actes malveillants impliquant ces matières ou leurs installations associées. Ce risque devrait être pris en compte à n’importe quel moment, depuis la production de ces matières jusqu’à l’entreposage comme déchets radioactifs ou combustible usé.

De ce fait, l’AIEA aide les Etats Membres à établir et maintenir une infrastructure adéquate en sécurité nucléaire à travers notamment, l’élaboration des orientations, la fourniture d’équipement et services d’expert et l’organisation d’atelier visant à développer et mettre en œuvre un DBT (définition de la menace interne) qui guidera les opérateurs à dimensionner leur système de protection physique et sera pris comme référence par l’autorité réglementaire pour l’évaluation de ce système.

Vu que le développement d’un DBT nécessite la coopération et l’implication de nombreuses autorités compétentes et organisations au sein d’un État, ce cours a connu la participation de représentants des organismes sécuritaires nationaux, de l’autorité réglementaire (AMSSNuR), des exploitants d’installations, et a été animé par des experts de l’AIEA.