DSC_0419

Cours Régional de l’Ecole de gestion des situations d’urgence radiologique

L’Ecole de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), mise en place depuis 2015 par le Centre des Incidents et des Urgences (CIU), est conçue pour renforcer les capacités nationales, régionales et internationales pour répondre aux différentes situations d’urgence nucléaire ou radiologique résultant d’un accident, d’une négligence ou d’un acte malveillant impliquant l’utilisation de sources de rayonnements ionisants.

L’objectif est de permettre aux participants de mettre en œuvre les dispositions nécessaires à la préparation et à la Conduite des Interventions en cas de Situation d’Urgence Nucléaire ou Radiologique (PCI-SUNR) compte tenu des normes, des orientations techniques, des outils et des supports de formation PCI-SUNR de l’AIEA, et d’offrir une plateforme d’échange des expériences pour les participants représentant les différents organismes impliqués dans le PCI-SUNR.

Ces dispositions sont prévues dans le projet de décret sur le PCI-SUNR préparé par AMSSNuR en étroite collaboration avec les autorités nationales concernées par le PCI-SUNR, qui a été soumis en juin 2018 au Chef du Gouvernement pour approbation.

Dans ce cadre, et conformément aux objectifs stratégiques d’AMSSNuR, notamment en ce qui concerne le renforcement, en coordination et en collaboration avec les départements et organismes nationaux concernés, des capacités nationales pour répondre à une situation d’urgence, AMSSNuR abritera du 5 au 23 novembre 2018, une école régionale de gestion des situations d’urgence de l’AIEA pour les Etats africains membres de cette dernière.

Cette formation se déroulera à Rabat avec la participation d’environ 39 Cadres représentant les Etats membres de l’AIEA de la région Afrique, y compris des Cadres nationaux représentant les différents départements ministériels. Au programme de cette formation, des conférences, des séances pratiques, des exercices sur le terrain et sur table en plus des visites de sites, qui seront animés par 9 experts nationaux et 7 experts internationaux.

Enfin, et pour assurer la durabilité du programme de gestion des situations d’urgence et son amélioration continue, AMSSNuR compte présenter à l’AIEA sa candidature pour devenir un « Centre de Renforcement des Capacités pour l’Afrique », en collaboration avec les parties nationales concernées, ce qui permettrait de contribuer au renforcement des capacités nationales et régionales et à l’harmonisation des dispositions pour la gestion des situations d’urgence, et ce, à travers la coopération et le soutien de l’AIEA.

Laisser un commentaire